Accueil Les nouveautés Mes créations Bijou de Provence Sybel XXIe Visite de l'atelier Qui suis je contact

Sybel créations bijoutier joaillier fabricant

La croix Maltaise

Cette croix, largement inspirée de la croix des Chevaliers de L'Ordre de Malte & de l’ordre de St Louis,  ce symbole est à la fois religieux et guerrier. Les chevaliers de l’ordre de Malte sont venus en Arles et à St Gilles du XIIe au XIIIe, on pense que la première croix Maltaise aurait été fabriquée à l’aide d’un ordre détourné en bijou féminin ce qui aurait donné la croix Maltaise.


Ce bijou apparu dans la seconde moitié du XVIIe Siècle est l'une des premières croix provençales de forme non latine avec les saints esprits. C'est une croix en or jaune émaillée de blanc sur l'envers et de noir au revers, enrichie de quatre fleurs de lys.

Elle est surmontée en son centre d'un chaton rond serti d'une rose, et d’un second  chaton  serti lui aussi d'une rose qui forme une larme, au bas de la croix.

Très souvent elle s'accompagnait d'un coulant en or et argent qui forme croix de St André comme sur les tableaux des chanoinesses d’Antoine Raspal.

Dans la première moitié du XVIIIe,  le coulant change de  forme, pour reprendre les caractéristiques du coulant  carré des croix Maintenon, ce carré finement repercé bi métallique , rehaussé en son centre d'un chaton rond identique à celui de la croix, serti lui aussi d'une rose diamant, auquel on ajoute parfois quatre à six petits chatons d'argent sertis d'éclats de diamant.

Il faut aussi savoir qu’il y a eu deux sortes de croix Maltaises, le grand modèle qui a une dimension de 8 à 10 cm.

Et la seconde Maltaise qui est guillochée sur une médaille quadrilobée qui évoque sans ambiguïté la médaille du coulas, mais qui se portait autour du cou toujours avec un coulant comme je vous l ‘ai décrit  précédemment  on peut en voir dans la collection d’ex-voto du Musée Ziem à Martigues. Elles disparurent après la Révolution, à cause des fleurs de lys. Elles sont remises au gout du jour sous Charles X comme l’atteste les gravures de l’époque.

A la fin du XVIIe début XVIIIe elle sert de modèle à  l'orfèvre nîmois Maystre pour créer la croix Huguenote, portée depuis par les protestants, plus austère l’émail disparaît avec son chaton central, la goutte du bas perd le diamant au profit d’une goutte, ou trissou qui sera remplacée plus tard par une colombe qui représentera le Saint Esprit, de ce fait les catholiques la délaisseront.

Elle se porte avec le costume Arlésien de l’Ancien Régime, la chanoinesse ou la Bastidane  et le costume bourgeois d’époque Charles X.



Les croix maltaise ne sont fabriqués que sur commande

Tarif à partir 1250€