Accueil Les nouveautés Mes créations Bijou de Provence Sybel XXIe Visite de l'atelier Qui suis je contact

Sybel créations bijoutier joaillier fabricant

Les Croix Papillon argent & vermeil

serti de diamant taille rose a partir de 745€

La croix Papillon ou Badine


Elle  est apparue sous l’époque  Régence, elle atteste de l’esprit raffiné de cette époque puisque qu’elle  fit tomber en désuétude la croix Maintenon  et la croix Capucine  plus austère.

Cette croix de forme non latine est  un losange étincelant finement repercé et ciselé telle de la dentelle représentant les ailes stylisées du papillon sur lesquelles sont rivés quatre chatons coniques sertis de rose diamant, le bas finissant par une larme mobile, qui représente l’abdomen de l’insecte.

En deux éléments, le losange et larme elle représente  le Saint Esprit, En trois éléments le blason floral, le losange et la larme elle  représente la Sainte Trinité.

Les métaux utilisés pour sa fabrication étaient l’argent, ou bimétallique argent et or, voir argent vermeillé. Elles étaient serties de rose diamant de grande dimension, la croix papillon n’était pas un bijou populaire mais plutôt un bijou de grand prix vous pouvez en admirer des spécimens XVIIIe au Musée Fragonard et Grobet Labadié.

Cette croix fut très prisée dans la Provence et le Languedoc d’ailleurs elles se nomme Papillon en Provence et Badine dans le Languedoc et est différente bien sûr de la badine en grenat catalan apparue à la fin de l’ancien Régime qui elle, est en or serti de grenat taillé en rose serti sur paillon  originaire de Perpignan et bien sûr il ne faut pas la confondre avec la croix de St Lô qui est une croix papillon Normande de très grande dimension presque toujours fabriquée en argent serti de verroterie.

Une grande partie des croix papillon du début du XIXe siècle porte des poinçons attribuant leurs fabrications aux Flandres à savoir que sous Napoléon Premier, celui-ci annexa une partie des Flandres à la France cette région était très réputée pour le talent de ses orfèvres qui venaient vendre leurs productions lors de la foire de Beaucaire.